free web hosting | free website | Business WebSite Hosting | Free Website Submission | shopping cart | php hosting
Free Domain Name with Hosting from Network Solutions®!

Retour accueil liberty.1accesshost.com

 

 

 

Il ne faut pas les laisser s'installer au Proche-Orient.

 

Il ne faut pas les laisser prendre corps.

 

 

Une lutte à mort vient d'être engagée entre l'Humanité et ce qui est la forme la plus virulente et fatale pour elle d'organisation sociale qui ait jamais existé, et qui n'entre dans aucune catégorie d'organisations humaines répertoriée, qui constitue à elle seule une catégorie, je veux parler des juifs, de cet hybride mafia-secte.   

 

La guerre à laquelle se livre en ce moment du début de l'année 2009, la secte-mafia juive à la population indigène de Palestine, dans le but d'éliminer cette population afin de pouvoir posséder son propre espace terrestre, espace qui une fois acquis formera sa base inexpugnable, est une guerre qui n'engage pas seulement l'avenir des palestiniens, mais l'avenir de la population humaine toute entière. Si la secte-mafia juive réussit à s'implanter et à chasser les palestiniens, c'est toute l'humanité qui sera peu à peu dépossédée de son libre arbitre, qui sera peu à peu soumise à la secte-mafia.

 

Une rare analogie existant de cette secte-mafia, est celle de la secte ismaélienne des "Assassins" du 11ème siècle, située dans la région montagneuse comprise entre la Syrie et le Liban, dite du "Vieux de la montagne". Le chef de la secte était à la fois un maître religieux commandant des criminels fanatisés, infantilisés, obéissant jusqu'au sacrifice, utilisant tous les moyens de la ruse et de la violence, le chef politique d'un Etat au rayonnement régional, et le propriétaire d'un domaine d'exploitation économique.

 

Il est probable que la secte-mafia juive a pour origine une organisation secrète antique du crime, qui est parvenue à accaparer un pouvoir politique territorial dans une partie du Proche-Orient, puis a inventé sa propre religion, ce qui lui a servi à s'anoblir, à se créer une généalogie prestigieuse, des ancêtres d'élite, à se légitimer (le judaïsme est composé de multiples éléments mythologiques tirés de Sumer - actuel Irak, et de principes religieux provenant de l'Egypte pharaonique, dont celui du dieu unique, invention du pharaon hérétique Akhénaton-Aménophis IV).

 

Pour tenter de comprendre la secte-mafia juive, on peut aussi s'instruire en étudiant le cas très récent de la mafia sicilienne, la Cosa nostra, depuis sa formation, au 19ème siècle, qui est bien documentée, jusqu'à ses us et coutumes passés et actuels. Loi du silence, fermeture absolue vis à vis de l'extérieur, repli entre soi, division radicale du monde entre les membres de la secte ou de la mafia, et les non membres, inversion des valeurs ; les brutes sans scrupules et sans morale de Cosa nostra s'intitulent les hommes d'honneurs, comme les membres de la secte-mafia juive s'intitulent le peuple élu de dieu, pratique de la discrétion allant jusqu'à nier son existence de la part de la Cosa nostra, qu'on retrouve de même dans la secte-mafia juive, qui va même jusqu'à poursuivre en justice, persécuter et punir ceux qui évoquent son existence, ceux qui parlent de l'existence du lobby juif. Beaucoup de juifs modifient ainsi leurs noms de façon à ne pas apparaître comme juifs.

 

Le problème auquel est confronté la secte-mafia juive depuis le début de son essai d'enracinement territorial en Palestine, est qu'elle est passée involontairement de l'obscurité, de l'invisibilité, où elle a prospéré, peu à peu à la pleine la lumière, où elle se dévoile, où peu à peu rien de ce qu'elle est n'échappe plus aux regards des non juifs, aux regards de ses victimes, de ses proies, ce qui devrait causer à terme sa perte, car l'humanité qui est sa cible, ne pouvait prendre conscience de sa dangerosité à son égard tant qu'elle restait dissimulée, et ne pouvait donc s'organiser pour s'y opposer et s'en délivrer, délivrance qui ne peut être effective, il faut oser le dire sans détours, qu'en détruisant physiquement intégralement sa structure sociale, en déconditionnant mentalement une fois pour toute tous ses membres, en les réduisant à la plus totale impuissance, économiquement et politiquement. Il n'y a pas d'autres alternatives avec cette forme d'organisation, car ses fondations exclusives sont la domination et l'exploitation, la mise en esclavage à son profit, de toute l'Humanité.

 

Face à la secte-mafia juive, l'Humanité joue son destin.

 

Soit la secte-mafia juive survivra, alors le monde tel que nous le connaissons disparaîtra, c'est à dire que tous les Etats seront noyautés et dominés par la secte-mafia, soit elle disparaîtra elle, et l'Humanité retrouvera un avenir ouvert, et il sera possible de créer peu à peu un chemin vers une forme d'organisation commune équitable.

 

La mise en lumière de l'existence (à laquelle s'oppose de toutes ses forces la secte-mafia, car elle sent bien ce danger mortel pour elle) et du caractère réel de la secte-mafia juive, du fait de son implantation en Palestine, a inévitablement précipité le conflit ouvert entre elle et l'Humanité.

 

Cette organisation peut se comparer à un cancer totalitaire conquérant sans limite.

 

Tous les peuples sont concernés, même s'ils semblent éloignés du problème tels ceux asiatiques, africains, indiens ou autres.

 

Nous devons tous nous unir face à ce péril, et cela, quel que soint nos propres sensibilités politiques.

 

Face à l'incendie de la maison commune terre, nous devons tous faire la chaîne, qu'on n'aime ou n'aime pas la personne qui nous passe le seau d'eau pour éteindre les flammes, on prend ce seau, et on le repasse à la personne suivante, qu'on l'aime ou qu'on ne l'aime pas.

 

Faites circuler ce texte, faites le traduire dans toutes les langues.

 

Restez anonymes, tels ceux qui s'affrontent à un autre organisme dément, la secte de la Scientologie, qui se dénomment les "Anonymes", tant s'affronter à la Scientologie est périlleux.

 

Le temps presse. Actuellement, la secte-mafia a pris le contrôle de tout l'Occident (USA-UE). Elle s'est installée aux commandes de tous les secteurs vitaux de la société occidentale (finance, commerce, classe politique dans son intégralité, monde judiciaire et policier, monde médiatique, information, éducation, culture, édition, spectacle, monde médical ...). Elle a commencé en Occident son expansion radicale par les USA et la Grande Bretagne, dont elle contrôlait les pouvoirs financier et politique et les médias. C'est grâce à ce contrôle qu'elle a pu imposer à l'Humanité entière cette affabulation de ce génocide (intitulé shoah ou holocauste) dont elle aurait été victime, génocide mis en oeuvre par les nazis. Elle tente d'instaurer une sorte de culte religieux mondial, auquel toute l'Humanité devrait se soumettre, consistant en des formes de commémorations permanentes de cette affabulation. Le but de cette mystification est de conditionner les esprits à considérer les membres de la secte-mafia juive comme des victimes et non comme des prédateurs, comme étant les survivants, les miraculés de la plus grande atrocité jamais commise et concevable, et cela de tous les temps. La secte-mafia juive espère par ce procédé parvenir à masquer moralement, de façon qu'elle espère hermétique et définitive, son caractère fondamentalement criminel, destructeur, amoral, inhumain, monstrueux, pathologique, en dépit de ce que révèle de façon éclatante sur sa vraie nature, ses exactions en Palestine, et en dépit aussi qu'on ne trouve plus peu à peu que des juifs à tous les postes de commande, et qu'on est bien obligé de s'en apercevoir. La shoah ou holocauste est un moyen d'aveuglement mental. Le culte de l'affabulation du génocide des juifs par les nazis est comparable à un écran de fumée psychique dont l'effet serait d'empêcher de prendre conscience du spectacle de bourreaux occupés à torturer et à dévorer leurs victimes, écran qui interdirait de voir les membres de la secte-mafia juive aliénant, désorganisant, divisant, disloquant, abrutissant, assujettissant et exploitant l'Humanité et le monde. Cet aspect vital pour la survie de la secte-mafia juive, du faux génocide, permet de comprendre pourquoi ceux qu'on nomme les historiens révisionnistes, qui démontent d'ailleurs sans peine, le mensonge de ce faux génocide, jouissent du statut d'ennemis numéro 1 de la secte-mafia juive, et sont à ce titre persécutés systématiquement et sans pitié.

 

La secte-mafia juive est l'un des très rares cas, dans l'Humanité, d'une responsabilité collective. Mais peut-on encore parler d'appartenance à L'Humanité en ce qui concerne les juifs ? Un juif qui désire se décriminaliser n'a d'autres choix que de renier publiquement son appartenance à la secte-mafia, ce qui est possible, mais exceptionnel, tant le profit individuel que chaque membre retire de son appartenance à la secte-mafia, est important, et tant aussi l'aliénation d'un membre de la secte-mafia, est totale et parfaite. le juif est la caricature de l'individu qui ne peut se voir, dont la propre image lui est interdite. Or, se voir, se connaître, signifie autrement dit avoir conscience de soi-même, c'est à dire posséder une conscience. L'appartenance à la secte-mafia juive provoque la perte de toute conscience. Nous avons devant nous des ennemis qui n'ont que l'apparence d'êtres humains, mais qui sont en réalité des mécaniques, des choses animées.  

 

La guerre est dorénavant constante, globale et totale entre la secte-mafia juive et l'Humanité. Il n'y a pas de refuge possible, il faut affronter. C'est la guerre entre l'Humain et des robots, des machines.

 

Il faut vaincre ou périr.